TEAM - Nice To Meet You Cie
TEAM - Nice To Meet You Cie
TEAM - Nice To Meet You Cie

CLARA
CIRERA

Metteur en scène et performer

Après 4 ans de formation artistique à Barcelone, à l’école Nancy Tunon et au Col.legi del Teatre, elle s’installe en France à 21 ans, se forme aux Cours Florent, puis Commedia Dell’Arte et Clown, ainsi que plusieurs stages avec différents metteurs en scène, en France et à l’étranger.

 

Au théâtre, elle joue en 2009 dans Je meurs comme un pays au Théâtre de l’Odeon (Ateliers Berthier) ; en 2012 et 2013 dans La Maison de Bernarda Alba au Théâtre de La Cartoucherie (Épée de Bois) ; en 2015 dans La Mécanique du cœur ( Avignon et tournée 2016, 2017, 2018 ,2019 et 2020 ); et en 2016 dans El caso de las petunias pisoteadas dirigée par Boris Rotenstein à Barcelone.  Elle travaille régulièrement avec la Compagnie des CriArts en tant que comédienne et metteuse en scène : elle jouera prochainement avec eux dans To be or not au 6B Saint Denis, et a récemment joué Au bout du couloir à droite (création à La Ménagérie de Verre, Paris et tournée) et Une Iphigénie (création au Théâtre des Franciscains, Béziers). Elle travaille en tant que comédienne dans Zone-Poème dirigée par  S.Capelle (création au Ballet Du Nord- Centre Chorégraphique National de Roubaix – Nord-Pas de Calais), dans Les squatteurs  dirigée par  E.Tronchon (Lauréat Paris Jeunes Talents 2010), à La Nuit Blanche Paris 2017 et 2018, dans Niu (Festival Barcelone en Scène – Théâtre Hebertot, Paris), dans The Changeling avec la Almost Royal Shakespeare Compagnie…

 

Au cinéma, elle joue en 2015 le rôle principal de ABCD, long-métrage diffusé au Ciné 13-Claude Lelouch. Elle joue récemment dans le prochain film de Dany Boon (sortie en 2021)

 

Sa première mise en scène, Mujeres, a été primée au Festival des Automnales du Cours Florent en 2010. Elle co-dirige ensuite La Mouette avec Nicolas Avinée en 2015, puis en 2017 RealFake avec R.Mencheti et S.Serrano (tournée internationale en 2017, 2018 et 2019). En 2019-2020 elle crée et met en scène Passages (Théâtre-Studio et tournée internationale).Elle est également assistante à la mise en scène dans Il fera chaud dans nos tombes, mise en espace au Jeune Théâtre National (JTN-Paris) ,en résidence au TDI et au Théâtre du Beauvaisis- Scène Nationale.
En 2020 elle met en espace avec la compagnie Nice to Meet You KISS-Keep It Short and Simple et co-met en scène la performance-installation Neverland.
En 2021 elle devient artiste associée au Théâtre-Studio.

Parallèlement à ces activités de comédienne et metteur en scène, Clara est aussi traductrice (espagnol-français)

EMILIE
MUNCK MONTUCLARD

Photographe et infographiste

Lou Munck

Emilie (elle vous répondra plus sûrement si vous l’appelez Lou) est une touche-à-tout qui aime se laisser porter par ses sens sur les chemins du hasard. C’est ainsi qu’après une formation d’infographiste qui lui a permis de développer sa créativité et son sens de l’esthétisme, elle a quitté son bureau de juriste spécialisée en droit maritime pour mettre ses mains et ses yeux au service du bon et du beau.

 

Son entrée dans le monde de la photographie s’est faite par hasard en passant par la cuisine : en tant que styliste et photographe culinaire, elle s’applique à transformer une assiette en oeuvre d’art, ou du moins elle tente de donner à tous l’envie de goûter à tout en jouant avec les formes, les couleurs et les lumières.

 

C’est encore par hasard, en suivant des amis dans les coulisses d’un théâtre, qu’elle est devenue photographe de spectacles. Elle passe ainsi d’un monde figé à un monde en mouvement, des flashs des studios aux poursuites de la scène, du prévisible à l’inattendu. Et elle adore ! Saisir le mouvement et l’émotion pour immortaliser l’éphémère. Tout comme les comédiens la photographe devient passeur d’histoire, elle raconte sans mots à travers son regard.

 

« La Mécanique du Coeur » (de Mathias Malzieu, merveilleusement bien adaptée par Coralie Jayne et jouée par la Cie Le Moineau) a été sa première inspiration. Puis « La Machine à explorer le temps » (de H. G. Wells, adapté par Gregory Baud et mise en scène par Mylène Crouzilles) ; « La Mouette » (de Tchekhov, mise en scène par Clara Cirera pour ses élèves de la Compagnie Cri’Arts)… Elle couvre aussi depuis 2017 la cérémonie parisienne de remise des P’tits Molières. Elle rejoint à présent avec beaucoup d’enthousiasme la Compagnie Nice To Meet You pour accompagner ses différents projets et performances.

 

Elle pratique également la photo de portrait, en lumière naturelle ou en studio, persuadée de pouvoir trouver de la beauté dans chaque visage, chaque regard, chaque expression.

 

Son métier n’est pas un travail, c’est un plaisir. Celui de rencontrer des gens passionnés, de jouer avec les goûts et les couleurs, de susciter l’envie, de dessiner avec la lumière, de dévoiler ce qui est beau.

Ils travaillent avec nous

Mise en scène

NICOLAS
AVINEE

Metteur en scène et comédien

Nicolas AvinéeIl intègre les cours Florent à 17 ans et la Classe Libre deux ans plus tard.
Il travaille au cinéma avec les réalisateurs Cheyenne Caron (La fille publique, l’Apôtre), Juan Pittaluga (Débutants), Pascal Rabaté (Du goudron et des plumes), Stéphanie di Giusto (La danseuse), Sébastien Betbeder (Ulysse et Mona), Mathias Malzieu (dans son court-métrage le distributeur d’aurores boréales pour la sélection Talents Cannes Adami 2016, puis dans son long-métrage Une sirène à Paris sorti en salle en 2020) et Wes Anderson (The French Dispatch).

À la télévision, Cédric Condon, Vincent Burgevin et Zabou Breitman font appel à lui. Il joue également dans NEUF MEUFS sur Canal+ réalisée par Emma De Caunes

Au théâtre, il joue sous la direction de Philippe Duclos (Le Tartuffe, rôle de Cléante), Julie Louart (Barbe bleue espoir des femmes, rôle d’Henri Barbe Bleue et Iphigénie de Jean Racine, rôle d’Agamemnon), Emilie Gévart (Carthage encore, de Jean-Luc Lagarce), Alain Françon (Un mois à la campagne d’Ivan Tourgeniev,, rôle d’Alexei Beliaev), Ivo Van Hove (Vu du pont, d’Arthur Miller, rôle de Rodolpho – Théâtre de l’Odéon Ateliers Berthier) et Coralie Jayne (La mécanique du cœur, avec Clara Cirera). Avec Philippe Ulysse, il joue dans L’odeur du sang humain ne me quitte pas des yeux, au théâtre Montfort puis tourne avec lui deux courts-métrages (J’étais ta rivière, En faire le tour).
En 2021, il travaille avec Maryse Estier dans L’Aiglon (rôle de Metternich), avec Antonin Chalon dans After the end (rôle de Mark) et Yves Beaunesne dans Le Tartuffe dont il a le rôle titre.

Avec Milena Malenic, Il fonde en 2011 la Compagnie de la Pluie avec laquelle il crée le conte musical de rue Michel sans chez-lui, le Festival Cumulus à la dalle aux chapiteaux de la Porte des Lilas,les performances interactives Plateau de Nuit / Nuit de Plateau et Visite au Musée Mendjisky à l’occasion des Nuits Blanches de Paris 2014 et 2015. En tant que dramaturge de la compagnie Damaetas qui allie les mythes et la culture hip-hop, il accompagne les travaux de Jordan Roundtree sur Follow me XO et Mathieu Metral sur Le GRD. Puis il co-met en scène une réécriture de La Mouette avec Clara Cirera dans laquelle ils jouent les rôles de Treplev et Nina. Il écrit et met en scène UMBC (un mariage en bonne compagnie) puis Le banquet avec la compagnie du Détour.
Aussi scénariste, il travaille aux côtés des collectifs La Cantine 277 et CinéfilS. Il est formé à la dramaturgie par Julie Ponçonnet au CEFPF en 2020.

 

Costumes

CLEMENT
VACHELAR

Créateur de costumes

Clément Vachelard, créateur de costumes, est diplômé des Beaux Arts de Lyon en 2013 et de l’ENSATT en 2015.
Il mène une recherche théorique et plastique autour de la question du genre et de la construction de la virilité à travers les codes vestimentaires.
Au théâtre, il travaille pour Alain Françon (La trilogie du revoir), Daniel Larrieu (Littéral) et Gilles Pastor (Oedipe Roi / Thomas). En 2021, il supervise la création costumes de « L’Aiglon », mis en scène par Maryse Estier au théâtre Montansier, au théâtre André Malraux, au Théâtre Saint-Louis et au théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy Lorraine.
Au cinéma, il signe les costumes de « Lola vers la mer », premier long métrage de Laurent Micheli, nommé aux Césars 2020. Il fait également partie de l’équipe costume des long-métrages «120 Battements par minute», « Ôtez-moi d’un doute », « Iris »et « Le voyage de Fanny»

Musique

DAVID
HESS

Compositeur

David Hess

David étudie d’abord la batterie avec Daniel Pichon, avant de se former au piano et à la composition jazz à la Bill Evans Piano Academy, aux cotés de Philippe Baden Powell et Joseph Makholm. Parallèlement, il étudie la guitare en autodidacte et s’intéresse à la composition de musique à l’image. Il obtient en 2013 une licence de réalisation sonore à l’EICAR et obtient le prix Stage One de la meilleure bande originale par Playsoft Games pour le jeu vidéo Indjhal. Il est aujourd’hui compositeur pour le spectacle vivant et travaille avec différents metteurs en scène comme Youssouf Abi-Ayad (Les Ombres des Soirs), Lucile Beaune (Index), Nathalie Bensard (La Rousse), Valentine Caille (Lou Pantail), Clara Cirera (Nice to meet you), Maryse Estier (Jordils), Clothilde Labbé (Passerelles Théâtre), Jeanne Lepers (BLOC), Antoine Raffalli (Sogni d’oro), Simon Rembado (Les Poursuivants), ou Jérémy Ridel (Full Frontal Théâtre). En parallèle de son métier de compositeur, David mène également des ateliers de création sonore en milieu scolaire, et organise en tant que membre du collectif Y’a pas la mer, un festival de théâtre en milieu rural (en Côte d’Or) depuis 2018.

KLOE
LANG

Créations musicales et performer

Kloe Lang - Nice To Meet You Cie - © Lisa Lesourd

De nationalités franco-suisse, Kloé se forme à l’Ecole Claude Mathieu en tant que comédienne. Elle commence alors par chanter dans les pièces de théâtre pour lequel elle est engagée. Elle travaille avec différentes compagnies et traverse plusieurs répertoires, de la chanson française aux tubes jazz des années 30. Elle découvre le chant lyrique puis l’improvisation vocale jazz dans une chorale avec Benoit Urbain avant de trouver son instrument : un looper voix 5 pistes !

 

Avec cet instrument, Kloé compose et lance un solo musical : AIMEZ MOI. Un concert-spectacle où elle raconte une histoire à travers 10 chansons de Barbara et de Janis Joplin réinventées. Avec de multiples petits instruments, elle crée une ambiance organique et un brin déjantée. Kloé est donc désormais chanteuse mais pas que…

 

… parallèlement à ces activités de musicienne-comédienne-chanteuse, Kloé est aussi scénariste et réalisatrice. Après un court passage à la mise en scène avec une pièce sur le bonheur LA CONFERENCE KLOCHE, elle se tourne vers le cinéma. Elle suit l’atelier scénario de l’ENS Louis-Lumière et réalise deux courts métrages ALICE en 2017 et ÉCAILLES DE ROSE fin 2019. Le film obtient le Prix du Public au festival Ciné Poème 2020 et est sélectionné dans plusieurs festivals : Journées de Soleure 2020 (Suisse), Festival International de Clermont Ferrand (Sélection SACEM 2020),  In the Palace International (Bulgarie),  Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue 2020 (Canada),  Festival international de cinéma Belo Horizonte 2020 (Brésil), Faito Doc Festival (Italie), Festival Dakar Court 2020 (carte blanche unifrance – Sénégal)…


Boulimique par nature, Kloé développe actuellement différents projets de fiction entre la France et la Suisse, compose pour des performances théâtrales et travaille à ses propres compositions.

Scénographie

CLAIRE
HOLZER

Scénographe

Passionnée de littérature et de poésie, Claire Holzer a trouvé dans la scénographie une manière d’écrire les mots dans l’espace et d’élargir les champs poétiques possibles : elle a étudié la sculpture appliquée à l’espace scénique dans la prestigieuse école Olivier de Serres – ENSAAMA à Paris.

La découverte du nouveau cirque la mènera à concevoir le premier support pédagogique pour l’enseignement artistique dans les écoles de cirque contemporain en partenariat avec le CNAC et l’Enacr de Rosny-sous-bois. Sa collaboration avec des compagnies de cirque comme regard extérieur a perduré jusqu’à ce jour.

Elle ira vivre en Italie en 2007, ce qui l’a menée à diriger de 2015 à 2020 un projet européen de recherche autour de la scénographie et ses techniques en partenariat avec le théâtre de la Pergola de Florence.

Elle a conçu et fabriqué des marionnettes pour Jean-Philippe Desrousseaux et collabore régulièrement avec des danseurs, spécifiquement pour développer le lien danse – dessin. Dans ce but, elle travaille depuis plusieurs années avec Sébastien Durand, ancien danseur de la compagnie Preljocaj.

Elle travaille actuellement à la scénographie d’un Phèdre pour la compagnie La Traversée, met en espace les idées de Clément Althaus, dessine pour la communication sur les pièces de ce dernier et pour les films du réalisateur et comédien Helmi Dridi.

Major au CAPLP et au CAPET métiers d’art puis agrégée de l’Éducation Nationale, elle enseigne la sculpture et la scénographie à l’école Olivier de Serres – ENSAAMA dans une filière unique en France et a créé au sein de cet établissement le seul Diplôme Supérieur de Métiers d’Art en 2012.

Danseuse confirmée, elle aime un théâtre qui fait la place belle au rapport au corps et à la qualité du texte.

SABRINE
SIDKI

Scénographe, graphiste et performer

Sabrine Sidki intègre l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2012, en design graphique et multimédias. Durant ces années, plusieurs projets collaboratifs intersecteurs confirment son goût des mix-médias, de l’espace et d’une vision intégrant la sensibilité graphique et ludique.


En parallèle plusieurs expériences éclectiques hors école lui permettent d’appliquer et d’affirmer ses intentions: entre 2012-2016, 3 ans de partenariat au Musée d’art Moderne de Paris dans le cadre de la médiation d’exposition; Un stage au Palais de Tokyo en 2014, où elle participe à la communication et scénographie des expositions d’été à Paris et au musée des Confluences à Lyon. En 2016 elle interviendra avec Fabrication Maison au sein du Collège Rimbaud et à l’Institut national de la Marionnette, afin d’explorer dans l’espace le geste graphique et marionnettique avec des collégiens.

 

Lors de son échange universitaire à Montréal en 2016 en arts visuels et médiatiques, elle s’intéresse tout particulièrement à la performance et au théâtre, soit la mise en espace du corps de l’image et du son. Elle produit alors de nombreuses performances, notamment autour de l’identité, de la mémoire cristallisée et de la mobilité. Riche de ces rencontres elle aura l’occasion à son retour de travailler trois installations scénographiques au Carreau du Temple en collaboration avec Gabrielle Laurin entre 2017 et 2018: sur le thème du recyclage des vêtements et de la danse avec 100% coton, pour le festival du jonglage avec 3.6.9 ∅, et pour le festival France-Israël avec pour fil conducteur la lettre à échelle humaine dans Alphabeth. Son projet de diplôme sur les relations interpersonnelles dans l’espace public d’aujourd’hui réunira toutes ces rencontres et interactions dans État des liens. Ces espaces de travail, l’école des Arts Décoratifs et la place publique dans lesquelles elle proposera des outils de mise en scène pour la parole écrite, orale et l’expression du corps dans l’espace, avec l’association Coloco sur la Place de la Nation notamment. Selon une méthodologie basée sur l’échange, elle continue désormais une ligne faite de rencontres et de projets dans l’espace public comme avec le Centre Pompidou, depuis 2017.

Vidéo

JULIEN
PETIT

Réalisateur et monteur

Julien Petit - Nice To Meet You CieOpérateur de prise de vue depuis une quinzaine d’années Julien a travaillé sur différents projets de films, documentaires et cinématographiques.

 

Toujours en mouvement en France et à l’international Julien adapte son travail pour mettre en lumière, avec justesse, les partis pris de ses collaborateurs. Notamment en 2012-2013 sur une série documentaire réalisée par Damien Stek à travers le monde (Indonesie, SriLanka, Turquie, Yemen, Katar, Maroc, Bulgarie, …), en 2013-2014 sur le long-métrage California Scheming de Marco Weber à Los Angeles, en 2017-2018 sur La Dernière marche et Les Noyés de Théo Farama à Lyon et dans le Luberon , en 2018-2019 sur la création Be my Marguerite! de Madeleine Bongard en Ukraine, Suisse et au Festival d’Avignon.

 

Sa curiosité artistique l’a également amené à travailler sur plusieurs créations lumière, shootings photos et pochettes d’albums.

LÉONARD
NOUAL

Réalisateur et monteur

Après avoir fini ses 5 années  d’études en artisanat, c’est à 20 ans qu’il décide de se lancer dans le cinéma. Il passe 3 ans à apprendre les ficelles du métier, dont il sort avec un diplôme d’état ; il devient sound designer pendant 3 ans, travaillant pour plusieurs projets tels que : Les Crumpets, Tomtom et nana, Beat the clock, et des projets pour des écoles d’animation où il donnera des cours de montage sonore. À 26 ans, il fait une rencontre pendant Le Festival de Cannes 2018 ; il croise la route de julien, un youtuber spécialisé dans le wargame et les jeux de figurines. Léonard rejoint alors l’équipe de French wargame studio, où il devient monteur image, réalisateur vidéo et joueur de wargame. Il passe 3 ans à créer des vidéos, réalisant certaines des vidéos les plus connues internationalement de Warhammer 40K. Actuellement monteur image, il finit par créer sa propre société : « Eltion »

Ecriture

CLOTILDE
LABBE

Autrice

Clotilde Labbé - Crédit photo : EMILIE SFEZ

Après une formation avec Stanislas NORDEY, Joël POMMERAT, Antoine CAUBET, Marcela Obregón, et Abbesse ZAMANI, au lycée et à l’école Claude Mathieu à Paris, Clotilde LABBE choisit la mise en scène. Elle crée ses premiers spectacles en région parisienne (comme « Roberto Zucco » de B.M KOLTES, « Le songe d’une nuit d’été » de W. Shakespeare, ou encore « Viens dans mes bras », d’après le roman « Dans ces bras-là » de Camille LAURENS) dans des lieux tels que « Gare au théâtre » à Vitry sur Seine (92). Elle continue de se former en participant à des projets en tant que comédienne et danseuse avec la compagnie « A fleur de peau », la compagnie « les semeurs » d’Isabelle ESPOSITO et Carina BONAN.

Installée en Normandie, elle crée la compagnie « Passerelles-Théâtre » et monte « Inconnu à cette adresse » de Katherine Kressmann Taylor, « L’homme à la peau violette et autres histoires » de Victor Guilbert et « Cet enfant » de Joël POMMERAT.

Tout au long de la saison 2016-17, elle assiste Philippe Calvario 1 fois par mois sur un stage autour de William Shakespeare à Paris et un autre en 2018 autour de l’écriture de Joël Pommerat. Elle assiste au travail des forces vives de « Ça ira, fin de Louis » de Joël Pommerat au CDN de Caen en 2018.

Elle a écrit puis créé en 2020 « Tétanie » ainsi que « La nuit juste avant les forêts » prévue pour mars 2021.

En parallèle, et en cohérence avec son projet artistique, elle met en place de nombreuses actions culturelles auprès de différents publics.

AURORE
JACOB

Autrice

Aurore JacobAprès un Master de théâtre à la Sorbonne, Aurore Jacob s’intéresse à la matière du mot et à l’espace de la langue pour interroger notre rapport au réel et le regard, souvent de manière cinématographique. Elle écrit une douzaine de pièces, dont plusieurs ont été publiées par Théâtre Ouvert, Lansman, les éditions Koinè et En Acte(s). Dans ses textes, elle interroge la matière scénique et invente, pour chacun d’eux, une nouvelle dramaturgie. Les questionnements philosophiques, qui traversent son écriture, reposent sur une légère torsion du réel, créant ainsi des décalages souvent drôles et cruels. Cette urgence de dire un monde où l’humain est en crise est également habitée par une langue organique et plastique qui tente de bousculer le dire et le jeu. Afin de bousculer ses habitudes d’auteur Aurore Jacob tient à garder un lien avec le plateau, ce qui se traduit notamment par des rencontres et des ateliers avec des élèves comédiens (CNSAD, ESTBA, Ecole du Nord, TNS) ou avec les étudiants en Master mise en scène et dramaturgie de l’université de Nanterre

Textes dramatiques publiés

  • Au bout du couloir à droite, Edition Théâtre Ouvert – Tapuscrit, 2014 ; Traduction en mandarin – Maison Bookman, 2016, Traduction en espagnol – Libros del Zorzal 2019
  • Seuls les vivants peuvent mourir, Edition Théâtre Ouvert – Tapuscrit, 2015
  • Le Malheur des uns ne fait pas le bonheur, En Acte(s), 2015
  • Enquête sur une évaporation avant oubli, Edition Koïné, 2016, Traduction en espagnol – Libros del Zorzal 2019
  • Instantanés, Recueil Enfouir ses rêves dans un sac, Lansman Editeur, 2016
  • Souviens-toi des larmes de Colchide, Edition Koïné, 2019

Prix, récompenses, aides

  • Au bout du couloir à droite – Aide à la création, Encouragements – CnT, 2010 ; Coup de coeur du comité de lecture des eat, 2013
  • SUR/EXPOSITION – Aide à la création Artcena, mai 2016
  • Seuls les vivants peuvent mourir – Finaliste du Grand prix de littérature dramatique, 2017
  • M’aime pas mort – Aide à la création Artcena, novembre 2020

Nos stagiaires

JEANNE
BROCHARD

Scénographe stagiaire

 

Jeanne est diplômée de la section spectacle de l’École nationale supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Arts de Paris (ENSAAMA) en 2019 et poursuit actuellement ses études en DSAA Métiers d’Arts.

LUKA
HEYM

Chargé de diffusion stagiaire

Luka Heym

 

Après un début de parcours plutôt atypique, passant des lettres au marketing, puis au design, bifurquant par la technique du son, c’est finalement  dans la production et la diffusion de spectacles vivants qu’il fera son nid en poursuivant des études à l’IESA

LORETTE
CAFIERO

Scénographe stagiaire

Lorette-Cafiero n&B

 

Après un baccalauréat Littéraire, spécialité Théâtre, Lorette est entrée à l’ENSAAMA, en DN MADE Spectacle et est actuellement étudiante en troisième et dernière année.