KISS – Keep It Short and Simple

 

Et soudain, j’ai décidé de prendre le temps…

Face à une société qui va toujours trop vite, qui mise sur la rapidité et l’efficacité, nous avons décidé de prendre le temps, et d’inviter l’autre à le prendre avec nous.

 

Cette fois ci, nous souhaitons travailler dans l’espace public. La forme proposée est très simple : trois transats rouges au milieu d’un espace. Deux transats sont occupés par nous, performeurs de la Compagnie. Le troisième transat invite le passant à s’assoir à l’aide d’une phrase écrite avec du scotch orange au sol :

 

Et soudain j’ai décidé de prendre le temps.

 

Une première installation a déjà eu lieu en Janvier 2020 sur l’esplanade de la Défense, aux pieds de l’Arche. L’accueil reçu par les passants fût surprenant. Les gens, non seulement s’arrêtaient pour s’assoir, discuter avec nous, mais ils nous félicitaient parfois, nous photographiaient et filmaient souvent, ou revenaient  nous voir en nous amenant du café et des livres.

 

Comment cette performance résonnera-t-elle aujourd’hui, après deux mois de confinement, alors que notre rapport au temps a complètement changé ? Cette notion  » prendre le temps  » s’est-elle modifiée depuis ? En quel sens ? Comment cela évoluera-t-il encore quand le dé-confinement sera entièrement fini ? Sous quelle forme ?

 

Que cherchons nous ?
S’autoriser à prendre le temps.
Revenir à la simplicité dans notre propre vie.
Observer, écouter le monde qui nous entoure et pouvoir alors, mieux nous écouter nous mêmes et, en nous écoutant nous mêmes, écouter le monde.

 

 » The only way to change the world around us, is to start with yourself  » – Marina Abramovic

 

 

Conception et mise en espace : Clara Cirera et Sabrine Sidki
Performers : Clara Cirera et Sabrine Sidki
Photographie et vidéos : Emilie Munck Montuclard

KISS – Keep It Short and Simple

 

Et soudain, j’ai décidé de prendre le temps…

Face à une société qui va toujours trop vite, qui mise sur la rapidité et l’efficacité, nous avons décidé de prendre le temps, et d’inviter l’autre à le prendre avec nous.

 

Cette fois ci, nous souhaitons travailler dans l’espace public. La forme proposée est très simple : trois transats rouges au milieu d’un espace. Deux transats sont occupés par nous, performeurs de la Compagnie. Le troisième transat invite le passant à s’assoir à l’aide d’une phrase écrite avec du scotch orange au sol :

 

Et soudain j’ai décidé de prendre le temps.

 

Une première installation a déjà eu lieu en Janvier 2020 sur l’esplanade de la Défense, aux pieds de l’Arche. L’accueil reçu par les passants fût surprenant. Les gens, non seulement s’arrêtaient pour s’assoir, discuter avec nous, mais ils nous félicitaient parfois, nous photographiaient et filmaient souvent, ou revenaient  nous voir en nous amenant du café et des livres.

 

Comment cette performance résonnera-t-elle aujourd’hui, après deux mois de confinement, alors que notre rapport au temps a complètement changé ? Cette notion  » prendre le temps  » s’est-elle modifiée depuis ? En quel sens ? Comment cela évoluera-t-il encore quand le dé-confinement sera entièrement fini ? Sous quelle forme ?

 

Que cherchons nous ?
S’autoriser à prendre le temps.
Revenir à la simplicité dans notre propre vie.
Observer, écouter le monde qui nous entoure et pouvoir alors, mieux nous écouter nous mêmes et, en nous écoutant nous mêmes, écouter le monde.

 

 » The only way to change the world around us, is to start with yourself  » – Marina Abramovic

 

 

Conception et mise en espace : Clara Cirera et Sabrine Sidki
Performers : Clara Cirera et Sabrine Sidki
Photographie et vidéos : Emilie Munck Montuclard

KISS à La Défense le 21 janvier 2020